Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Office of the Vice President
Office of the Vice President>News>Independence Day in Rodrigues

News

Average Rating

Related News

Independence Day in Rodrigues

Date: March 12, 2017
Domain: 
 

 

Address by the Vice-President of the Republic of  Mauritius  H.E. Mr Paramasivum Pillay Vyapoory, GOSK  on the occasion of the official ceremony marking the 49th Anniversary of the Independence and the 25th Anniversary of the Republic of Mauritius held at Camp du Roi Stadium, Rodrigues
 
Mes chers compatriotes de Rodrigues, j’ai le très grand honneur de venir partager avec vous, en compagnie de mon épouse, ce  grand moment de joie et de solidarité à l’occasion de la célébration de notre Fête Nationale. Merci de l’accueil chaleureux que vous nous avez réservé.
 
49 années se sont écoulées depuis que Maurice a accédé à son Indépendance et 25 années depuis l’accéssion du pays au statut d’une République dont Rodrigues est partie intégrante.
 
Qu’avons nous fait de cette liberté tout au long de ces 49 années? Il faut le dire - nous avons accompli d’énormes progrès, dans presque tous les aspects de la vie, surtout économique, social et éducatif. Nous devons être reconnaissants et nous devons nous incliner devant nos aînés qui ont travaillé dur, qui se sont sacrifiés et ont réussi à faire de notre république un pays où il fait bon vivre. Ils nous ont légué un pays ou règne la paix et l’harmonie sociale.
 
La fête nationale est une occasion pour nous de réfléchir sur nos valeurs et notre histoire. Elle nous offre une opportunité  de réflexion sur le chemin déjà parcouru et nous donne également l’occasion d’examiner les défis auxquels nous sommes confrontés.  Nous savons très bien que notre présent doit s’inspirer du passé pour éclairer l’avenir.
 
Le développement de l’île Rodrigues va de pair avec celui de l’ile Maurice. Depuis votre accéssion au statut d’Autonomie, le changement est perceptible dans les divers compartiments de votre vie quotidienne. Le progrès est visible et palpable.
 
Le gouvernement central est pleinement engagé à soutenir le développement de Rodrigues  et à travailler ensemble pour  consolider et réussir l’autonomie.
 
Le gouvernement central s’est engagé à améliorer la connectivité aérienne et maritime avec l'île Maurice tout comme l'infrastructure publique, la fourniture de l'électricité et l'approvisionnement en eau. Une assistance technique accrue sera fournie dans les domaines de l'éducation, des soins de santé, de l'agriculture et de la lutte contre la pauvreté. Le soutien apporté au développement social et économique de Rodrigues sera renforcé par la promotion d'un climat d'affaires amélioré et le renforcement du développement dans le domaine de l'agriculture, plus spécifiquement l'agriculture biologique, l'apiculture ainsi que la pêche et l’artisanat.
 
Lors de sa récente visite à Rodrigues dans le cadre des consultations pre-budgétaires le Premier Ministre a réitéré sa volonté de travailler en faveur de l’avancement de Rodrigues. Il a rappelé que le Gouvernement Central a alloué, pour la période janvier 2015 - juin 2017,  Rs. 8.2 milliards pour les projets de développement, dont Rs. 389 million pour le développement de l’infrastructure routière, Rs. 283 million pour des projets éducatifs, Rs. 141 million pour améliorer la fourniture d’eau , Rs 84 millions pour l’agriculture, Rs 73 millions pour les services de santé, Rs  60 millions pour des logements sociaux et Rs 25 millions pour le Sport et les loisirs.
 
Le Premier ministre a réitéré son engagement pour l’extension de la piste d’atérrissage à l’aeroport Sir Gaetan Duval.
 
Le Port  aussi sera amélioré à travers un Master Plan du Mauritius Ports Authority.
 
Rodrigues peut continuer à dépendre de ses secteurs traditionels tels l’agriculture, l’elevage, la pêche, l’entreprenariat et le tourisme, mais il faut les moderniser pour augmenter la production et la productivité. En parlant de productivité c’est très intéréssant de noter l’emphase que le Chef Commissaire Serge Clair a mis sur l’importance de la professionalisation à travers la formation dans son discours programme.  Il va falloir réussir ce pari.  Et l’autonomie sera davantage renforcé, de même  que l’économie dans son ensemble. Ainsi, dans l’agriculture par exemple, on pourra  revenir à cette période où Rodrigues fut le grenier de la République de Maurice en terme de production de haricots rouges, d’oignons, de l’ail, du miel, du bétail et des fruits de mer.  
 
Je félicite l’Assemblée Régionale pour les mesures audacieuses et justifiées prises pour améliorer la pêche. Cela fait maintenant presque cinq ans qu’on procède à la fermeture et à la ré-ouverture périodique de la pêche à l’ourite dans l’île, fermeture qui a pour objectif d’améliorer la ponte et permettre aux jeunes ourites de grandir. Les effets de cette fermeture  se traduisent  par des ourites de plus grande taille et par conséquent une augmentation dans le volume de l’exportation.
 
Les Rodriguais sont connus pour leur détermination et leur débrouillardise. Ils ne se laissent pas décourager facilement. L’année dernière les éleveurs furent dûrement frappés lorsqu’une épidémie de fièvre aphteuse a touché le cheptel et tué près de 3,500 animaux, (bovins, chèvres, porcs et moutons). L’Assemblée Régionale a deboursé une somme de Rs 90 millions pour dédomager les éleveurs qui ont encourus des pertes.
 
Un mot sur l’environnement. D’abord, bravo encore une fois pour votre décision de bannir l’utilisation de sacs en plastique il y a quelques années de cela. C’est un message fort de votre engagement à protéger non seulement l’environnement immédiate mais par extension la Planete Terre. Il n’y a pas de doute, le changement climatique est une realité. Les sequelles à travers le monde se font sentir tous les jours. A Maurice le ministère de l’énergie s’acharne à diminuer l’utilisation des sources d’énergie fossile et privilégie le développement de l’énergie renouvelable, en l’occurrence l’énergie solaire et éolienne. Et je me réjouis de voir dans le discours programme du Chef Commissaire cette grande  ambition d’atteindre une production de 100% en énergie renouvelable d’ici 2030. Ce sera vraiment l’île Rodrigues de nos rêves.
 
C’est aussi très réconfortant de voir que dans l’ensemble, l’île est propre.
 
A l’ouverture de l’Assemblée Régionale le vendredi 3 mars, le chef-commissaire, Monsieur Serge Clair, a élaboré un ambitieux programme de développement comprenant 16 projets qui contribueront à bâtir cette  Ile Rodrigues de nos rêves.
 
 Ces projets comprennent, entre autres:
  - la création et la protection des emplois,
  - la création d’une zone économique spéciale pour attirer les investisseurs,
  - la mise en place des infrastructures y compris un SME park à Baie aux Huitres pour faciliter le développement de petites et moyennes entreprises,
  - la création de zones touristiques en vue d’attirer un plus grand nombre de touristes.
 
Grâce à la fibre optique qui deviendra très bientôt une realité, le secteur des TIC est appelé à devenir un secteur émergent et surtout un pourvoyeur d’emplois pour les jeunes.
 
Lors de sa récente visite le Premier Ministre a inauguré le premier centre d’appel de l’île avec une main d’œuvre de 21 jeunes et une capacité maximale de 115 employeurs. Le secteur TIC est definitivement un secteur appelé à devenir un important pillier de l’économie de Rodrigues
 
Mesdames, Messieurs, mon message sera incomplet si je ne m’adresse pas aux jeunes.
 
Les jeunes Rodriguais sont connus pour leur capacité d’exploits dans le domaine sportif et beaucoup d’entre vous ont brillé au sein de l’équipe Mauricienne dans des compétions régionales et internationales.  On se souviendra longtemps encore de l’exploit d’Eric Milazar, Medaillé d’or à trois reprises aux Championats d’Afrique et medaillé d’or aux Jeux de la Francophonie. Bernard Baptiste et Antoinette Milazar nous ont rapporté des médailles d’or lors des Jeux des Iles de l’Ocean Indien en 2015. Ce sont là des exemples à suivre.
 
Les jeunes doivent prendre leurs études académiques à l’école, au college et à l’université très au serieux parcequ’on sait très bien l’importance des certificats académiques pour l’obtention d’un job. Mais au delà des qualifications, c’est très important de déveloper sa personalité et son charactère et des aptitudes nécéssaires dans la vie pratique telles l’esprit d’équipe, la communication, le sens de l’organisation, la ponctualité, le civisme parmi tant d’autres. 
 
 Les jeunes doivent s’organiser pour débattre sur les problèmes de societés et proposer des solutions aux gouvernants. Pour reprendre les paroles du Chef-Commissaire, Rodrigues “ bisin  ene zeness qui pa honter, ene zeness qui pa peur pou dire mo capav ’’. L’Assemblée Régionale croit en votre capacité et vous donnera les moyens de vous épanouir. Comment ne pas citer l’exemple d’une jeune Rodriguaise, Mme. Marie Procie Angela Spéville qui vient d’être nommée Présidente de l’Assemblée Régionale – Une première pour Rodrigues, une reconnaissance de la capacité des femmes et une gloire pour la jeunesse.
 
Cette République Mauricienne vous appartient. Ce que vous faites aujourdhui  de votre temps, de votre énergie et de vos ambitions déterminera le type de societé dans laquelle vous vivrez demain. Vous avez la liberté de choix.
 
Profitez de toutes les opportunités à votre disposition pour votre propre épanouissement  et le progrès de votre famille , de votre village , de votre pays, surtout les opportunités  éducatives car l’éducation est la clé pour le progrès social et personel.
 
Dans son message aux étudiants le Premier Ministre n’avait-il pas dit :
Education has become the most significant driver of all transformation and innovation ……
En ajoutant  “ If education is to shape your destiny, then you should realise that the best way of securing your future is by creating it.
This implies self discipline.
This implies self motivation.
Remember that each step in the right direction will take you closer to success.
 
Monsieur le Chef-Commissaire, Mesdames et Messieurs.
En guise de conclusion je vais réitérer toute mon admiration pour le progrès accompli par le peuple Rodriguais au cours de ces cinq décénies depuis
l’indépendence et vous exprimer  mon souhait et ma conviction que, à voir votre détermination et votre gout pour le travail bienfait, faire de Rodrigues “le Rodrigues de nos rêves” – c’est possible,  et cela  s’avèrera.
 
Vive l’autonomie de Rodrigues
Vive la République de Maurice
 
Merci de votre attention.

(0) Comment(s)